Davantage de réfugiés réinstallés en 2016

Les réfugiés vulnérables accueillis en Belgique dans le cadre de la réinstallation sont chaque année plus nombreux. Il s’agit essentiellement de Syriens.

En 2016, 452 réfugiés sont arrivés en Belgique par le biais du programme de réinstallation. 448 de ces réfugiés sont syriens et viennent pour la plupart du Liban et de Turquie (102 ont été sélectionnés dans le cadre de l'accord UE-Turquie), mais certains ont été réinstallés depuis la Jordanie et l’Egypte. A côté de cela, 4 Congolais réfugiés au Burundi ont été réinstallés en Belgique.

La priorité est d’offrir à ces réfugiés vulnérables une protection et des perspectives d’intégration qui leur font défaut dans leur premier pays d’accueil. Une des priorités de 2016 a également été la réinstallation de réfugiés dans le cadre de l’accord conclu entre l’Union européenne et la Turquie. Celui-ci stipule notamment que pour chaque Syrien renvoyé vers la Turquie au départ des îles grecques, un autre Syrien est réinstallé de la Turquie vers l'Union européenne. 

862 réfugiés en 4 ans, davantage en 2017

Depuis 2013, la Belgique est dotée d'un programme structurel de réinstallation et s'engage à accueillir chaque année un contingent de réfugiés vulnérables. Depuis cette date, 862 réfugiés ont été réinstallés en Belgique, parmi lesquels 664 Syriens.

Les opérations de réinstallation se poursuivent en 2017. La sélection de 550 Syriens réfugiés au Liban et en Jordanie est prévue ou déjà en cours. D’autres réfugiés seront également réinstallés dans le cadre de l’accord UE-Turquie.

Pour préparer les réfugiés à leur venue en Belgique, des collaborateurs belges (CGRA et Fedasil) se rendent régulièrement dans le pays d’accueil. Pour la première fois, ceux-ci seront accompagnés de collaborateurs médicaux pour établir un screening médical des réfugiés avant leur départ.

En savoir plus

Les étapes de la réinstallation